3ich Tounsi : Faisons tomber le mur pour vivre de nouveau !

Nous croyons profondément que le numérique peut être un vecteur de changement social positif.

Beaucoup d’organisations à but non lucratif ont pris de nombreuses initiatives pour mettre la technologie au service de ceux qui souhaitent apporter des réponses à des enjeux de société.

Dans ce contexte, les réseaux sociaux représentent un excellent levier pour amplifier la portée d’un message et sensibiliser à grande échelle.

« 3ich Tounsi » a lancé une campagne interactive intitulée « Mur » pour inciter à l’action et inviter les Tunisiens à s’unir pour une meilleure Tunisie.

Les messages des ONG sont souvent difficiles à entendre sur les réseaux sociaux car ils mettent en lumière des problèmes que les internautes en quête d’évasion tendent à détourner leur attention des contenus culpabilisants.

Or, l’association a opté pour un discours teinté d’espoir mais livré dans un ton alarmiste en dénonçant sous le hashtag #حيط la violence, la cherté de la vie, le chômage, la corruption et toutes les obstacles dressés entre le tunisien et la joie de vivre.

Les internautes sont amenés à découvrir les histoires des Tunisiens et de décider de leurs destins.

رجاء

رجاء، بطلة لقات روحها قدام #الحيط…تحبها تعيش👍️ http://bit.ly/RajaT3ich ⭐️و لا خليها تموت👎️ http://bit.ly/RajaTmout ؟مصيرها بين يديك !#عيش_تونسي 🇹🇳

Publiée par ‎3ich Tounsi – عيش تونسي‎ sur Jeudi 1 novembre 2018

L’histoire de Raja a récolté 47 028 interactions et la page Facebook officielle de “3ich Tounsi” a gagné plus de 20 000 nouveaux fans depuis le lancement de la campagne.

En clair, les réseaux sociaux sont de parfaits outils de sensibilisation permettant aux associations de créer une communauté de fans qui commente, publie, et donne donc de la visibilité aux causes qu’elles défendent.

 

Hend Jaber

Add comment