Non, le KPI idéal n’existe pas.

J’ai seulement 5 secondes pour capter votre attention. Je vais essayer d’être le plus clair possible ! Ceci est une étude de cas marketing qui peut s’apparenter à un audit d’une page Facebook : Un état des lieux et une analyse de la concurrence.

Il est important de lire cet article jusqu’au bout : Il se peut que vous soyez inconscient des problèmes qu’il soulève !
Créer une charte éditoriale, publier, suivre une campagne, analyser…mais après ?!

Mes statistiques sont-elles bonnes ?

Pour avoir une réponse, il est primordial d’effectuer un suivi des indicateurs clés de performance de votre page Facebook tels que le nombre de fans, d’interactions, la portée totale…etc.

Simplifions les choses ! je vais me mettre dans la peau d’une marque de voiture.

Je vais, comme la plupart des marketeurs, utiliser Facebook Insights afin d’analyser les données pour le mois actuel par rapport à celles enregistrées au cours du mois dernier. Ça marche ! Là je vais tenter de comparer la performance de ma page à celle du même mois de l’année dernière ! Oups « Impossible de choisir une plage supérieure à 6 mois »

Pas de panique ! Si Facebook propose nativement beaucoup de fonctionnalités, les solutions reliés aux API permettent de gagner du temps et de mettre les chiffres dans le contexte adéquat. Kpeiz est l’une des solutions qui fournissent des statistiques assez détaillées sur la période de son choix ! Si vous êtes curieux de le tester, vous pouvez dès maintenant vous inscrire gratuitement et explorer ses différentes fonctionnalités.

La question qui se pose maintenant : Suffit-t-il de me surpasser ? Non.
Allons donc voir ce qu’il en est des résultats de mes concurrents !

Se positionner sur un marché précis

Comme vous, votre entreprise évolue dans son propre univers qu’on appelle « le marché ».
Votre positionnement doit se définir en fonction de la concurrence et de la position qu’occupe votre marque dans son secteur d’activité.

Le module benchmarking de Kpeiz dispose d’une vue d’ensemble, composée d’un panel de moyennes sectorielles diversifiées. Pour mon cas, c’est le benchmark « Maroc Automobile » qui m’intéresse.

Mon étude est opérée entre le 1er Janvier et le 31 Aout sur 24 marques. Explorons ensemble quelques chiffres !

 

Fréquence de publication

Une fréquence de publication autour de 125 serait bien. Beaucoup de pages sont créées uniquement pour faire bonne figure. Pourtant, il est indispensable de faire vivre sa page Facebook.

Au-delà de ce chiffre, cela peut importuner mon audience contrairement au secteur de la télécommunication dont la moyenne est égale à 514.

  Rappelez-vous que ce qui est valable pour une industrie n’est pas forcément valable pour une autre !

Nombre moyen d’interactions

Plus le nombre d’interactions est élevé, plus les algorithmes donneront de la visibilité à vos contenus.

Comme vous pouvez le constater, la moyenne sectorielle est de 118 416, la mienne est de seulement 79 000 malgré un progrès de 20% par rapport à la même période en 2017 ! Je dois alors essayer d’être original dans mes images et accroches de posts !

Nombre moyen des nouveaux fans

Ce n’est surement pas en invitant tous les amis de leurs amis que ces marques ont parvenu à développer leur communauté avec une moyenne de 17 919 nouveaux fans ! Quant à ma « Fan base », elle a augmenté de 11 540 ! Je pense sérieusement à lancer une campagne de recrutement de fans !

Benchmarkez, analysez, améliorez !

Nous l’avons vu, l’auto-diagnostique n’est pas suffisant ! L’engagement des fans sur Facebook peut s’avérer délicat. Basé sur des retours plutôt humains, celui-ci peut varier selon l’industrie, les pays visés et l’environnement démographique et culturel des fans.

N’oubliez pas que le benchmarking est un processus continue d’évaluation, commencez le vôtre avec Kpeiz et démarquez-vous !

 

 

Hend Jaber

Add comment